BLOC-PORTE

Un bloc-porte est constitué de 2 éléments principaux :

  • L’huisserie est l’élément qui se fixe au mur
  • La porte (ou le vantail) est la partie qui s’ouvre. Elle est maintenue par l’huisserie.

Il existe des blocs-portes 1 vantail, 2 vantaux égaux et 2 vantaux inégaux (ou tiercés)

CHANT DE LA PORTE

Bloc-porte chant droit / bloc-porte à recouvrement : selon les régions ou la méthode de construction, le bloc-porte peut être à chant droit (la porte entre totalement dans l’huisserie) ou à recouvrement (la porte vient recouvrir l’huisserie).

HUISSERIE

Il existe deux familles d’huisserie qui correspondent à deux types de pose des blocs-portes :

  • Pose traditionnelle ou pose à l'avancement:

Les huisseries traditionnelles sont les huisseries les plus utilisées sur le marché.

Elles sont posées au début du chantier (avant la chappe et avant les murs).

Huisserie-pose-tradi-cloison-metal-avec-porte
  • Pose fin de chantier:
    Contrairement aux huisseries des traditionnelles, les huisseries pose fin de chantier sont posées à la fin du chantier lorsque les murs et les sols sont finis.

Section d’huisserie : plusieurs largeurs (sections) d’huisserie sont disponibles pour s’adapter aux différentes épaisseurs de murs.

Il existe un autre type de pose d’une porte qui est la pose COULISSANTE, la porte n’a pas d’huisserie et est fixée sur un rail en applique ou posée dans un châssis coulissant à galandage.

 

Type de vantail :

Afin de répondre aux différentes utilisations et types de pose, la porte peut être disponible dans plusieurs configurations :

  • Porte nue
    Le vantail est sans entaillage, ni ferrage.
    La porte est disponible à chant droit non dégraissé ou à recouvrement.

La commercialisation de la porte nue s’adresse à des professionnels pour des cas spécifiques de pose.

 

  • Porte pour châssis coulissant
    La porte coulissante est destinée à être posée soit dans un châssis à galandage (la porte glisse à l’intérieur du mur), soit sur un rail en applique (la porte glisse devant le mur)

Le vantail est entaillé pour recevoir une poignée cuvette et un tire-doigt et équipé d’une rainure basse pour le guide du rail coulissant bas.

La poignée cuvette permet la manipulation latérale de la porte

Le tire-doigt permet de récupérer le vantail lorsque la porte est totalement ouverte (dans le châssis à galandage).

Il est aussi possible de condamner une porte dans un châssis à galandage. Dans ce cas, on utilise des serrures spécifiques (serrures à crochet)

  • Porte ferrée

Une porte ferrée est une porte entaillée et équipée d’éléments de ferrage (paumelles, fiches, charnières etc…) qui permettront de fixer la porte à une huisserie préalablement définie.
La porte ferrée s’adresse plutôt aux professionnels qui posent l’huisserie dans un premier temps puis la porte plus tard suivant la configuration du chantier.
La serrure n’est pas posée sur une porte ferrée. Seuls les usinages (mortaise et têtière) sont réalisés.

  • Bloc-porte

Le bloc-porte est l’ensemble complet (huisserie + vantail + serrure).
Il ne reste plus qu’à choisir une poignée !

Composition d’une porte

Il existe 2 grandes familles de portes intérieures bois :

  • Les portes menuisées

les portes menuisées sont constituées d’éléments pleins (montants, traverses, panneaux). Ce sont le plus souvent des portes de caractère, à forte identité.

  • Les portes à âme (alvéolaire, âme pleine, isolante…)

Les portes à âme sont constituées d’un cadre, d’une âme (l’intérieur de la porte qui donne sa caractéristique technique), d’un parement et selon les modèles d’une finition.

Les différentes âmes

Picture1

Le parement :

Ce qui recouvre l'âme et le cadre.

La finition :

Elément qui embellit le vantail (laque, stratifié, placage...)